Zone A : une pétition réclame la suppression de la dernière semaine avant les vacances

French_school_zones-fr.svgL’ampleur prise par le mouvement montre que la colère couvait depuis un moment. Une pétition lancée par des élèves, des enseignants et des parents de la zone A réclame la suppression de la dernière semaine de classe avant les vacances.

De fait, les académies de la zone A sont cette année encore les dernières à partir. « Tous mes cousins sont déjà en vacances » se plaint Maeva élève en CM1. « C’est nous qui avons la plus longue période entre Noël et Février » ajoute E Puisé enseignante de maternelle « pourtant, c’est le moment le plus difficile de l’année. » Trop long, trop dur, trop froid, trop injuste, les commentaires de la pétition vont tous dans le même sens. La zone A n’en peut plus. La dernière semaine, c’est la semaine de trop.

 La revendication  relève du simple bon sens.

Sur ce point les spécialistes sont unanimes : la dernière semaine avant les vacances est toujours plus délicate. « C’est là que l’on recense le plus d’incidents » confirme G Toncarnet CPE dans un collège de l’agglomération Lyonnaise. Le phénomène n’est pas propre aux vacances d’hiver mais il prend un relief particulier pour ceux qui partent les derniers. Sur ces bases, la revendication de la pétition relève du simple bon sens.

Au ministère de l’Education nationale, on reste toutefois perplexe. « La difficulté est de savoir quoi placer juste avant les vacances » explique D Zoné le directeur du calendrier. « On peut supprimer la dernière semaine, mais on va vite buter sur l’avant-dernière et antépénultième. » Dans les couloirs de la rue de Grenelle certains rappellent la tentative de suppression du dernier jour de classe, vite retirée sous la pression des professionnels. D’autres, ironiques, insistent sur le fait que la semaine à supprimer mais peut-être pas la dernière. Mais plutôt la première.

Publicités

EdukActus : Retrouvez les articles les plus lus en 2014

cropped-edukactus.pngPour un fois, un truc vaguement sérieux sur EdukActus. Notre bilan pour 2014.

En 2014, EdukActus c’est

  • 165 articles
  • 217000 visites
  • une pointe à 8200 visites en 1 journée (le 11/09 avec l’article sur la « phobie évaluative »)

Les 25 articles les plus lus :

Université : Un homme sauvagement assassiné pour avoir demandé « alors ça avance cette thèse ? »
Victime de « phobie évaluative » un prof ne corrige aucune copie pendant 3 ans
Mentalisme : Un professeur parvient à mémoriser son Numen
Paranormal : Une enseignante passe un dimanche entier sans penser à son travail.
Déception : Une étude démontre que les copies ne se corrigent pas toutes seules
Accident : Une enseignante meurt ensevelie en ouvrant sa messagerie académique
Télévision : TF1 prépare le lancement de l’émission MasterProf
Marine Le Pen demande l’interdiction des langues étrangères à l’école
Rythmes : une école propose une semaine de 14 demi-journées
Question de genre : Un professeur de lettres oblige les filles à écrire à l’encre bleue
Pré-rentrée : Un professeur débutant choqué d’apprendre qu’il pourrait avoir des élèves
Il est temps : la procrastination reconnue comme maladie professionnelle pour les enseignants
Représailles : Benoît Hamon annonce le licenciement de tous les profs d’allemand
Calendrier scolaire : la pré-rentrée déplacée à la fin de l’année
Caractères : le Comics Sans MS désormais interdit à l’école
Record battu : Un professeur de français fait 36 photocopies d’affilée
Fête des mères : les coquillettes arrivent en tête avec 38% des colliers
Science : Un RASED complet localisé près de Montpellier
Ce vieux prof de centre ville qui voulait faire échouer ses élèves
Une prof d’Anglais termine ses copies après 2 jours de vacances !
Fournitures scolaires : violentes échauffourées autour d’un cahier 24×32.
le conseil de classe demande la canonisation d’un élève
Bac de Français : des lycéens et JF Copé demandent la démission de Victor Hugo
Un site propose des copies à télécharger pour aider les profs à reprendre en douceur
Scandale : Najat Vallaud-Belkacem aurait un passé d’élève à l’Education nationale.

EduK Actus : l’Edito !

EdukActusL’Education est une passion française. Tous les jours, dans les médias, des centaines d’experts, mènent des échanges de très haute tenue sur les questions d’éducation. Que faut-il enseigner à nos enfants ? Deux et Deux font-ils bien quatre ? Charlemagne doit-il entrer au Panthéon ?
A chaque fois qu’une question se pose concernant l’école, c’est la mobilisation générale. Le débat fait rage avec justesse, mesure et raison. Les grands médias qu’ils soient papiers ou audiovisuels accordent une large place à ces nobles questions.

Il est temps que ce scandale cesse ! Non, l’école n’est pas une chose sérieuse. Non, l’information sur l’éducation ne doit pas rester confinée dans les hautes sphères de la société. La moindre bêtise, le moindre propos sans intérêt ou même vaguement pertinent, du moment qu’il est piquant, doit pouvoir trouver sa place dans un média spécifique. C’est la mission – totalement inutile – que se donne dès à présent Eduk Actus !

La Rédaktion

PS : Oui, cet Éditorial de lancement est parfaitement contradictoire avec lui-même. Et alors ?