Culture : un abonné à Télérama découvre accidentellement l’existence de la télévision

TelevisionLes périodes de congés sont parfois l’occasion de révélations étonnantes. Alain, professeur de philosophie et abonné à Télérama, a ainsi découvert un étrange objet baptisé « télévision ».

Fidèle lecteur du magazine culturel depuis plus de 20 ans, l’enseignant n’avait jusque-là pas connaissance de l’existence du petit écran. « Il y a bien des collègues ou des élèves qui évoquaient la chose de temps en temps » raconte-t-il aux journalistes venus le rencontrer « mais comme je ne savais pas de quoi il s’agissait, je n’y prêtais pas vraiment attention » L’homme, âgé de 46 ans n’a pourtant rien d’un asocial. Il est tout simplement passé à côté du phénomène télévisuel sans s’en rendre compte.

« On peut très bien passer une excellente soirée sans télévision »

A la rédaction de Télérama, on s’interroge surtout pour savoir comment un abonné aussi ancien a pu passer toutes ses années sans avoir la moindre idée de l’objet principal du journal. « C’est la preuve de la qualité de nos rubriques culturelles » note l’un des responsables du titre « Alain est la preuve vivante que notre vieux slogan « On peut très bien passer une excellente soirée sans télévision » était tout à fait pertinent ».

Heureux de sa découverte, Alain va pouvoir profiter de ses vacances pour rattraper ses années de retard. Il prévoit déjà de visionner toutes les émissions qu’il a manqué…depuis le début de son abonnement à Télérama.

Publicités

Roland Garros : Des pubs adaptées pour aider les lycéens à réviser pendant les matchs

RolandGarrosRéviser le bac ou regarder Roland Garros, il n’est maintenant plus nécessaire de choisir. Pendant toute la deuxième semaine, les publicités installées sur les courts vont être adaptées pour aider les lycéens à réviser tout en assistant aux rencontres.

La nouveauté a été présentée hier aux journalistes accrédités à l’espace presse de Roland Garros. La Fédération Française de Tennis à l’origine de l’idée a tenu à justifier son initiative. « Ce que nous voulons, c’est réduire le stress des candidats au bac en leur évitant un choix cornélien entre nos matchs et les révisions » a ainsi expliqué Sophie Let, la chargée de communication. La FFT espère également amener à Roland Garros les élèves les plus sérieux, ceux qui préféraient systématiquement privilégier le travail scolaire.

La finale réservée à la Philosophie

En pratique, le  calendrier des révisions sera calqué sur celui des tournois. Chaque match sera consacré à l’une des disciplines des tournois. A partir des quarts de finale, l’Anglais, la Physique-Chimie, les Sciences économiques et les SVT. Les demi-finales seront consacrées aux Mathématiques et à l’Histoire-Géo et la finale sera réservée à l’épreuve d’ouverture : la Philosophie. Les lycéens de Première qui passent le bac de français devront se contenter de la finale « dames » diffusée le samedi après –midi.

D’après certaines rumeurs, l’opération aurait donné des idées à d’autres organisateurs d’événements sportifs.  Le Tour de France pourrait ainsi mettre en œuvre un partenariat avec un éditeur de cahiers de vacances.

Télévision : un reportage de TF1 affirme que les profs ont 60 semaines de congés par an

Pernaut.jpgOn connait le style un peu polémique de Jean-Pierre Pernaut. Il a encore une fois frappé un grand coup. Dans un reportage diffusé au journal de 13h, le présentateur a affirmé que les enseignants disposaient de 60 semaines de congés par an.

L’infographie présentée à l’écran avait pour but de faire le point sur le temps de travail et les salaires des professeurs de l’Éducation nationale. Sur les 52 semaines de l’année civile ils en passeraient au moins 60 en vacances. Sans détailler le calcul à l’antenne, Jean-Pierre Pernaut a repris ces chiffres agrémentés d’un commentaire sur les « incroyables privilèges » dont bénéficieraient les personnels de l’enseignement.

Info ou Intox ?

Info ou Intox ? De nombreux professeurs choqués par le reportage ont manifesté leur colère sur les réseaux sociaux. L’un d’eux a même lancé une pétition sur internet qui a immédiatement récoltée plusieurs milliers de signatures. Sollicité par les syndicats, le ministère de l’Éducation nationale a publié un communiqué qui se borne à rappeler la loi. « L’année scolaire comporte 36 semaines de classe » écrit-t-il avant de préciser que « le temps de travail des professeurs ne se limite pas à la présence devant les élèves ».

Devant la fronde, la chaine de Martin Bouygues a lancé une enquête interne pour vérifier si les chiffres annoncés n’ont pas été légèrement surestimés. Si finalement Jean-Pierre Pernaut accepte de publier un correctif, il risque quand même de faire des déçus. Au moins chez les élèves.

Ruralité : M6 va adapter « l’amour est dans le pré » aux enseignant(e)s célibataires

Prairie_en_Meurthe-et-MoselleA la campagne, il n’y a pas que des agriculteurs. C’est pour tenir compte de cette réalité que M6 a décidé d’adapter l’émission « l’amour est dans le pré » à une autre catégorie professionnelle : les enseignants.

« Il y a beaucoup de similitudes entre les agriculteurs et les enseignants » explique T. Léréalité « ce sont des professions que les français apprécient mais qui ont des modes de vie assez particuliers ». D’après la production, les enseignants en milieu rural vivent dans un certain isolement et rencontrent eux aussi des difficultés pour trouver l’âme sœur. Autant de ressemblances qui justifient l’adaptation de l’émission qui a déjà offert à M6 certains de ses plus beaux succès d’audience.

« faire d’ADP une émission phare de l’égalité femmes/hommes ».

Le changement de cible va toutefois entrainer quelques modifications. Le plus substantielle sera une inversion de logique. Près de 80% des enseignants sont des enseignantes, les candidats seront donc très majoritairement des candidates. « Nous voulons faire d’ADP une émission phare de l’égalité femmes/hommes » ajoute Mme Léréalité en insistant sur le volet « citoyen » vanté par la chaine.

« repas pris dans un restaurant scolaire »

Dans le but de mieux faire connaitre la vraie vie des professeurs, les rencontres entre les candidat(e)s et les prétendants se dérouleront dans les lieux de leur vie professionnelle. « Le speed dating sera sous forme de rencontre entre parents et enseignants et les repas seront pris dans un restaurant scolaire » détaille T. Léréalité avant de préciser qu’aucun élève ne sera maltraité pendant le tournage.

Dans l’idéal, M6 aimerait diffuser les premiers épisodes juste après la rentrée. Pour donner une chance au programme, l’Education nationale s’est engagée à accorder un rapprochement de conjoint aux couples qui se formeront pendant l’émission.

Médias : Après BFMTV, Patrick Drahi envisage de racheter des sites internet satiriques

Patrick_DrahiJusqu’où ira Patrick Drahi ? Le propriétaire du groupe L’Express et patron d’Altice (SFR, Numéricable) qui vient d’annoncer le rachat de la chaîne BFMTV pourrait maintenant se porter acquéreur de sites internet satiriques.

Le groupe de l’homme d’affaire qui associe déjà médias et services internet chercherait à prendre une nouvelle dimension. Une note confidentielle adressée aux actionnaires précise les motivations de l’éventuelle opération. « Dans la cadre d’une offre globale, les sites satiriques constituent un prolongement naturel pour BFMTV. » la note présente des « scénarios de synergie » entre la chaîne de télévision et les médias en ligne. « les « infaux » pourraient alimenter le bandeau de bas d’écran et même justifier des émissions de débat entre les invités récurrents ». La création d’un groupe de médias « vrai/faux” permettrait la  « production de contenus abondants à bas coût et la valorisation de l’expertise des intervenants ». Une solution présentée comme plus économique que le recours au célèbre stagiaire des chaînes d’information en continue.

 Une offre thématique avec EdukActus

La note reste très discrète sur les sites satiriques qui pourraient être concernés. Si l’objectif est d’obtenir immédiatement une couverture complète, les cibles les plus naturelles seraient Le Gorafi et l’Agence France Presque qui bénéficient déjà d’une audience significative. Autre possibilité, la construction d’une offre thématique spécialisée avec par exemple EdukActus (Education), Football-France (Sports), le Pharisien (religion). Dernière option, jouer la proximité en visant des journaux régionaux comme la Dèche du midi, Sud-ou-Est ou TomiMag (Est de la France).

Pour l’heure, ni Patrick Drahi ni les rédactions des sites satiriques n’ont souhaité faire de commentaires. Sous couvert d’anonymat des journalistes de BFMTV reconnaissent craindre que le public ne finisse par prendre leurs informations au sérieux.

NDLR : retrouvez tous les sites satiriques sur le portail pooble.fr

En terre inconnue : France 2 pourrait envoyer une célébrité dans un collège de province

TV_highqualityAprès Arthur chez les Quechuas, l’émission Rendez-vous en terre inconnue sur France 2 doit maintenant trouver un nouveau défi. Pour frapper un grand coup, la chaine publique pourrait envoyer une célébrité dans un collège de province.

Pour Frédéric Lopez, qui présente l’émission, une telle destination aurait l’intérêt de renouveler le genre. « Nous avons déjà visité l’Afrique, l’Asie, l’Amérique Latine mais l’inconnu, ça peut aussi être près de chez nous ». La plupart des célébrités qui participent à l’émission n’ont que très peu l’occasion de franchir le Périphérique. Plus rares encore sont celles qui fréquentent des adolescents dans leur milieu naturel.

 « C’est délicat parce que ça peut être vraiment dur »

« Faire rencontrer une célébrité à des profs et des élèves de province ce serait fort » s’enthousiasme le producteur. « Nos équipes sont prêtes à suivre des ados pendant les cours pour comprendre comment ils vivent ». Pour l’instant, il assure n’avoir aucune idée de la personnalité qui pourrait tenter l’aventure. « C’est délicat parce que ça peut être vraiment dur » estime T Pacape en charge du recrutement.

L’émission pourrait être diffusée pour la fin de l’année scolaire. L’objectif est de battre le record de 8,2 millions de téléspectateurs réalisé en mai 2012. Sur ce point Frédéric Lopez se veut confiant. « Les profs et les élèves sont des êtres étranges, je suis certain que le public sera au rendez-vous ! »

Télévision : TF1 prépare le lancement de l’émission MasterProf

La guerre des concepts fait rage ! Après s’être affrontées sur le terrain des émissions de cuisine, TF1 et M6 cherchent toutes les deux à renouveler le genre.

C’est M6 qui a tiré la première en dévoilant son projet de « Top Chef Compta ». La réplique de TF1 ne s’est pas fait attendre. La chaine de Martin Bouygues vient de présenter sa nouvelle production : « MasterProf ».

Pour TF1, l’enseignement s’est imposé comme une évidence « Beaucoup de gens pensent qu’ils pourraient faire de bons profs » explique C. Herveau chargé de la production « et puis noter des profs, c’est le fantasme secret de milliers de français ».

« Nous voulons être dans des conditions les plus proches possibles du réel ».

Les épreuves seront organisées en 3 groupes « la classe », « le cours particulier » et le « thème imposé ». Une centaine d’établissements scolaires seront chargés de fournir des élèves âgés de 3 à 18 ans. « Nous voulons être dans des conditions les plus proches possibles du réel » précise C. Herveau « Pour l’épreuve « la classe » nous envisageons de proposer à nos candidats de remplacer des professeurs absents ». Le jury sera composé d’un inspecteur, d’un professeur titulaire et d’un parent d’élève.

Les castings sont prévus pour la rentrée de Septembre. Les candidats devront ne jamais avoir enseigné. A l’issue de l’émission, les lauréats pourraient se voir embaucher comme professeurs contractuels par l’Education nationale.