Complotisme : un internaute dénonce des « signes franc-maçonniques » dans un manuel de Maths

A peine remis du discours d’Emmanuel Macron devant la pyramide du Louvre, les complotistes ont déjà trouvé leur nouvelle cible : les manuels de mathématiques. Sur internet, un spécialiste de la question affirme y avoir décelé des dizaines de signes franc-maçonniques.

manuel-sesamath-troisieme-couverture (1).gif

Sur son compte Twitter, un certain « Œil vigilant » se livre à l’analyse détaillée de la couverture d’un manuel. Il y voit « une équerre et un compas » présenté comme « le signe évident » de l’implication des franc-maçons dans la rédaction de l’ouvrage. Le chiffre « 3 », inscrit au centre de la couverture, serait un indice laissé par les « frères » pour indiquer les destinataires du message. Enfin, la suite de chiffres et de lettres serait un code secret dont la signification n’est accessible qu’aux seuls initiés.

A l’appui de sa démonstration, « Œil vigilant » relaie des « témoignages » corroborant son analyse. Il publie par exemple la photo d’un exercice dPointGe géométrie demandant de tracer des triangles (« la forme sacrée des franc-maçons ») et de placer un point « G » (« la lettre sacrée des franc-maçons »). Il ajoute que de nombreux parents d’élèves affirment avoir déjà remarqué des équerres et de compas accrochés aux tableaux dans les salles de classe. Autant de signes, selon lui incontestables, que les cours de mathématiques sont totalement « infiltrés » par les franc-maçons. Une affirmation qu’il considère avoir démontrée par A+B.

Espérance Gothique : les écoles privées « new look » au programme médiéval

CourneuveAshoko et la Ligue de la Scolarité vont ouvrir à La Courneuve une école Espérance Gothique. Il s’agit d’exploiter, au bénéfice de la créativité et de l’amour de la patrie, l’attirance des adolescents pour le genre de la saga médiévale.

Le programme original de cette école hors-contrat fait une large place à l’épanouissement physique. Il comprend des cours d’équitation (en partenariat avec Bartoboss), des cours d’escrime, de chants liturgiques et guerriers (avec la chorale de Valeurs actuelles), ainsi qu’un cycle de musicologie et de pratique instrumentale gothique animé par les groupes Brothers of Mercy et The , The Preachers of Nowhere. Des séjours réguliers sont prévus au Puy-du-Fou, où se dérouleront aussi les épreuves finales de chaque session. Alexander Garden a apporté son soutien à cette initiative: « Si on veut brancher les mômes, il faut y aller à donf! », a-t-il déclaré en sortant d’une réunion pour se rendre à un colloque des Pèlerins de la France éternelle, avant de participer au Salon du Hacking Mortel à l’hôtel Méridien.

Macron : « Je comprends bien les profs, moi non plus je n’arrive pas boucler mon programme ! »

Macron_programme.JPGCritiqué pour son absence de programme, le candidat d’En Marche tente désormais d’en faire un atout pour séduire les électeurs. Au cours d’une réunion, Emmanuel Macron a affirmé comprendre les enseignant puisque lui non plus « n’arrive pas boucler mon programme ! ».

La déclaration ressemble à une opération séduction à destination du monde éducatif. « Traiter tous les sujets en aussi peu de temps,  c’est très difficile » a souligné l’ancien ministre de l’économie comme pour rendre hommage au travail des enseignants. Compte tenu de la complexité de la tâche, le candidat ne s’interdit pas de faire des impasses ou de survoler certains aspects.

Décidément très compréhensif avec les professeurs, Emmanuel Macron pourrait se donner jusqu’à la fin de l’année scolaire pour boucler son programme. Une limite qui le conduirait bien au-delà du dimanche 23 avril, jour du premier tour.

Terrorisme : Marine Le Pen exige l’expulsion des œuvres étrangères du musée du Louvre

musée_du_Louvre_(4750261198).jpg

C’est le nouveau cheval de bataille enfourché par le Front national après l’attentat du Caroussel du Louvre. Au nom de la « préférence nationale », Marine Le Pen exige l’expulsion de toutes les œuvres étrangères du musée du Louvre.

En meeting hier soir à Lyon, la présidente du Front national s’en est prise aux collections du plus grand musée du monde accusées de d’être « à la solde du comopolitisme ». « Si les étrangers viennent en France, ce n’est pas pour voir des œuvres étrangères » a-t-elle martelé devant une centaine de supporters survoltés. Pour elle, le vrai patriotisme constituerait à réserver le Louvre aux œuvres françaises ou « entrées légalement en France ». Une exception destinée à ne pas laisser filer la Joconde, apportée d’Italie par Léonard de Vinci.

Momies reconduites à la frontière

En pratique, la proposition de Marine Le Pen pourrait se heurter aux règles en vigueur. La plupart des œuvres majeures présentées au Louvre sont originaires de l’Union Européenne, peintures  Italiennes et sculptures grecques  en tête. Pour les momies égyptiennes en revanche, des mesures de reconduites à la frontière pourraient être prononcées si le Font national arrivait aux responsabilités.

Perfide, l’Angleterre espère déjà tirer profit des projets de Marine Le Pen. Malgré le Brexit, un responsable du British Museum a proposé d’offrir l’asile aux œuvres expulsées du musée du Louvre.♦

Sur Instagram, Pénélope Fillon se dit « trop choquer et déçue » de son emploi fictif

penelopefiltre

Alors qu’elle s’était astreinte à ne pas parler à la presse, c’est sur Instagram que Pénélope Fillon est sortie de son silence. L’épouse du candidat de la droite à l’élection présidentielle s’est dit « trop choquer et déçu » de son emploi fictif.
L’image publiée sur le compte Instagram de Mme Fillon est une simple photo de face, traitée avec le filtre Gotham et  accompagnée de la simple expression « trop choquer et déçue » suivie du hastash « #PenelopeGate ».  En l’absence d’autres éléments le message de l’épouse de François Fillon reste largement mystérieux. La présence du mot clé fait explicitement référence à son affaire d’emploi fictif mais il est pour l’heure impossible de dire sur quel aspect de l’affaire porte le choc et la déception.
Elle aurait pu prendre selfie elle-même ! « 
Sur les réseaux sociaux, les experts tentent de décrypter les intentions de Pénélope Fillon. « Le filtre Gotham c’est pour dire qu’il a trop le seum » indique Mariana en 4e B. « Elle aurait quand même pu prendre selfie elle-même !  » s’indigne Jessica pour qui faire faire son travail par un autre s’apparente à un aveu d’emploi fictif. Tous s’accordent à reconnaître que la publication de l’épouse de François Fillon est si difficilement compréhensible qu’elle n’a manifestement aucune compétence en matière de communication. Un constat qui pourrait suffire à écarter l’idée d’un exercice professionnel dans ce domaine.
Au delà de sa signification, la photo postée sur Instagram par Pénélope Fillon pose une autre question. L’a t-elle réalisé elle-même ou lat-elle l’a fait publier par son assistant ?

Professeur des écoles, il aurait touché près de 900.000 € en 40 ans de carrière

ecole_-_salle_de_classe_2Les amis de François Fillon ne manqueront pas d’exploiter l’affaire  pour démontrer que les revenus de Pénélope Fillon n’avaient rien d’exceptionnels. Jean-François, professeur des écoles parti en retraite l’année dernière, aurait lui aussi touché près de 900.000 euros, versés par l’Éducation nationale.

Recruté à l’école normale d’instituteurs en 1976 avec le seul baccalauréat, Jean-François touche alors 1970 francs par an (environ 1350€ de 2017). Il enseigne d’abord en Seine-Maritime puis en Seine-et-Marne. A son départ en septembre dernier, il gagne un peu plus de 2800€ par mois. Entre les deux, l’Education nationale lui aura versé près de 900.000 €. Autant que ce qu’a touché l’épouse du candidat de la droite à la présidentielle.

« Gagner  900.000 €, ça peut arriver à tout le monde »

Pour Christian Estrosi, soutien de François Fillon, l’affaire de Jean-François démontre que le « Penelope Gate » est un grossier coup monté. « Gagner  900.000 €, ça peut arriver à tout le monde !  » a-t-il déclaré en marge d’une rencontre avec des chefs d’entreprise du CAC40. Sur Twitter, plusieurs députés LR vont jusqu’à réclamer le remboursement des sommes qu’aurait touché l’enseignant au cours des 40 dernières années, soulignant que Pénélope Fillon n’aurait travaillé qu’une dizaine d’années. Une défense qui ressemble à une contre-offensive.

Sollicité par son voisin sur les révélations concernant son homonyme, Jean-François Copé aurait pour sa part souligné que 900.000 euros représentent l’équivalent de 6 millions de pains au chocolat à 15 centimes.

Révélations : Fillon accusé du vol d’un pain au chocolat dans le cartable d’un camarade

FillonChocolat.jpgC’est une pièce de plus à verser au dossier judiciaire du candidat de la droite à l’élection présidentielle. D’après une enquête de nos confrères, François Fillon serait impliqué dans une affaire de vol de pain au chocolat dans le cartable d’un de ses camarades d’école.

Les faits remontent aux années 1960. Le jeune François est alors élève à l’école privée Sainte-Marie du Mans. Juste avant la récréation, son camarade de classe, le petit Jean-François, réalise que son pain au chocolat a disparu de son cartable. À l’époque, les soupçons se portent sur un groupe de garçons dont François Fillon mais faute de preuves, l’instituteur renonce à les sanctionner. Les révélations publiées aujourd’hui mettent en lumière le rôle clé de l’ancien premier ministre dans le vol puis la consommation du goûter de Jean-François.

« C’est de l’histoire ancienne »

Ces nouvelles accusations tombent mal pour le candidat de la droite à la présidentielle, déjà empêtré dans l’affaire d’emplois présumés fictifs de son épouse Penelope. Sous couvert d’anonymat, un de ses proches plaide la prescription. « C’est de l’histoire ancienne, il ne devrait pas y avoir de suites judiciaires » a-t-il confié à des journalistes sans pouvoir affirmer que les faits ont effectivement été classés.

Il encore trop tôt pour dire si l’affaire du pain au chocolat aura un impact sur la campagne présidentielle de François Fillon.  Si l’ancien premier ministre venait à y perdre des plumes, certains espèrent déjà ramasser quelques miettes.