Plan mercredi : Blanquer promet d’instaurer « une journée entière » entre le mardi et le jeudi

Jean-Michel_Blanquer_2018.jpgTrès attendu depuis l’assouplissement des rythmes scolaires, le « plan mercredi » annoncé par le ministre de l’Éducation nationale vient enfin d’être dévoilé. Jean-Michel Blanquer promet d’instaurer « une journée entière » entre le mardi et le jeudi.

« Nous voulons fixer un cadre commun à tous les enfants qu’ils soient en ville ou en milieu rural » explique le ministère dans le dossier de presse transmis ce matin. De fait, la journée promise par Jean-Michel Blanquer sera totalement indépendante de l’organisation choisie par les communes. « Là où il y a classe, les enfants iront naturellement à l’école » précise le dossier tout en indiquant que, quoi qu’il arrive, le mercredi devra trouver sa place entre le mardi et le jeudi.

En visite, dans une école, le ministre a défendu son projet en s’appuyant sur les derniers acquis de la recherche. « Les études en Neurosciences démontrent qu’il y est très mauvais de se coucher un mardi soir et de se réveiller un jeudi matin. » Pour illustrer l’usage que les enfants pourraient faire de cette nouvelle journée, le ministre a cité en exemple une commune ou les écoliers se lèvent le matin, font des activités, mangent et font leurs devoirs.

Publicités

Sondage : 62% des ministres de l’Education nationale se disent satisfaits de l’action de JM Blanquer. 38% se disent « très satisfaits ».

sondageblanquer

Mission Langue : Blanquer demande à Franck Ribéry de réfléchir à l’enseignement du Français

Ribery_fran.pngLe ministre de l’Education nationale s’est souvent dit très attaché aux savoirs fondamentaux. Pour améliorer les résultats des élèves dans ce domaine, Jean-Michel Blanquer vient de confier au footbaleur Franck Ribéry une mission de reflexion sur l’enseignement du Français.

« La maîtrise de la langue française est la première de nos priorités  n°1 ! » a déclaré le tout nouveau « chargé de mission » lors de la conférence de presse organisée rue de Grenelle. Aux cotés du ministre, le joueur du Bayern Munich a développé les pistes qu’il souhaite aborder . « Il ne faut pas se contenter de parler à l’écrit, il faut aussi savoir écrire à l’oral » a t-il souligné. Sa mission couvrant l’ensemble de la scolarité, il tient à préciser que pour lui, il faut que «  les enfants apprennent l’apprentissage pour avoir le savoir du français  ».

La lettre de mission confiée à Franck Ribéry lui demande d’assurer une « large consultation ». Nul ne sait encore quelles préconisations en sortiront mais l’international français a déjà exprimé une véritable ambition : « Il faut faire la réforme du changement. »

Ministère : JM Blanquer crée un conseil pour réfléchir à la création de conseils pour le conseiller

Conseil_constitutionnel_fr_sallereunion« Conseil scientifique », « conseil des sages », etc., JM Blanquer aime manifestement créer de nouvelles instances dans un univers qui en est pourtant déjà bien pourvu. Pour l’aider dans cette tâche, particulièrement complexe, le ministre de l’Education nationale souhaite installer un nouveau conseil spécialement dédié à la création de Conseils pour le conseiller.

La création de ce « conseil des conseils », répond, d’après la rue de Grenelle à la nécessité de « tirer le meilleur parti des expertises existantes » en matière d’Education. Si la composition de ce nouveau conseil n’est pas encore connue, on sait déjà qu’il aura un champ d’action particulièrement large. Il pourra en effet s’autosaisir de « toute question d’intérêt divers ayant un rapport – ou non – de près ou de loin avec les compétences relevant du ministre de l’Education nationale ».

Ce nouveau « Conseil réflexif supérieur » (CRS) devrait être officiellement installé avant la fin de l’année scolaire. Peut-être se donnera-t-il comme première mission d’étudier la création d’un conseil destiné à lutter contre la prolifération des conseils.

Education : Blanquer estime qu’il est « le meilleur ministre de l’Education nationale de tous les temps »

Jean-Michel_Blanquer_(36770567921)Devant le congrès du MoDem, où il a été très applaudi, Jean-Michel Blanquer a estimé qu’il était « le meilleur ministre de l’Éducation nationale de tous les temps ».

« Certains ne comprennent pas le sens et la grandeur de notre action » a déploré le ministre de l’Éducation nationale. « Je prétends que jamais une action en matière d’éducation n’a été aussi pertinence ni aussi efficace, au moins depuis un siècle. Je prétends aussi que ce qui est en train d’être fait est de loin ce qui s’est fait de mieux en matière d’éducation nationale », a-t-il poursuivi devant des militants aux anges.

Baptiser de son nom une école par académie

Non content d’enfoncer ses prédécesseurs immédiats, Vallaud-Belkacem, Hamon et Peillon, Jean-Michel Blanquer se voit également au-dessus de Jean Zay et Jules Ferry jusqu’à présent figures tutélaires de la rue de Grenelle. « Je suis pour le bien et contre le mal, pour le savoir et contre l’ignorance » a-t-il martelé pour défendre son action. Le ministre a d’ailleurs annoncé qu’il allait baptiser de son nom au moins une école par académie.

Au premier rang ses spectateurs, François Bayrou, ancien titulaire du poste a reconnu que Jean-Michel Banquer méritait probablement le n°1 mais qu’il était lui-même en 2e position.

Blanquer annonce une cabine téléphonique dans chaque école dès la rentrée 2018

Telephone_booth,_Bois_de_Vincennes,_Paris_23_November_2011.jpgC’est un sujet que Jean-Michel Blanquer  n’avait pas encore évoqué depuis son arrivée rue de Grenelle. Hier, le ministre de l’Education nationale a annoncé l’installation d’une cabine téléphonique dans chaque école dès la rentrée 2018.

« Je tiens à ce que l’école soit reliée au reste du monde » a-t-il expliqué au micro de nos confrères d’Europe 1. Pour le locataire de la rue de Grenelle, ces cabines téléphoniques pourront être utilisées par les enfants pour joindre leurs parents ou même d’autres personnes. Jean-Michel Blanquer se dit prêt à encourager les initiatives pédagogiques utilisant la cabine téléphonique par exemple en géographie, en sciences physiques ou en arts plastiques.

Les travaux devront se dérouler dans le courant de l’été et les enfants découvriront les cabines au mois de Septembre. « Il faudra sans doute un temps d’adaptation » reconnait le ministre qui imagine déjà que les sonneries des téléphones pourront être utilisées pour assurer l’animation de la « rentrée en musique ».