Pré-rentrée : Un professeur débutant choqué d’apprendre qu’il pourrait avoir des élèves

 320px-Saladeaula_itapeviL’incident s’est produit ce matin vers 10h30. Marc, tout jeune professeur de sciences physiques, a fait un malaise en découvrant qu’il risquait avoir des élèves.

Jusque là, tout s’était bien déroulé au collège Y. Cépatou. Le chef d’établissement avait présenté les résultats au brevet, les effectifs des classes, les nouveaux personnels etc. Après la pause, les enseignants se sont retrouvés en salle des professeurs pour y prendre connaissance de leurs emplois du temps. C’est là, au détour d’une conversation, que Marc a fait la terrible découverte.

« On nous a parlé du rectorat, de l’établissement, des programmes »

« J’ai juste voulu lui parler d’une élève que je connais » raconte Elodie, professeure de mathématiques à l’origine de la crise, « Je ne savais pas que Marc n’était pas au courant ». Sous le choc, le jeune homme s’évanouit au milieu de ses collègues. Transféré à l’infirmerie, il met quelques minutes avant de reprendre ses esprits.

A son réveil, l’enseignant ne réalise toujours pas ce qui lui arrive. « On ne m’a jamais dit que je risquais d’avoir des élèves » tente t-il d’expliquer « On nous a parlé du rectorat, de l’établissement, des programmes, mais pas des élèves ». Un oubli qui pourrait s’avérer fâcheux. Marc va devoir faire connaissance avec ses classes dès demain matin.

 

Publicités

Une réflexion sur “Pré-rentrée : Un professeur débutant choqué d’apprendre qu’il pourrait avoir des élèves

  1. Je prends tardivement connaissance de cet article mais que ça fait du bien de voir des journalistes s’attaquer aux vrais problèmes de l’école. J’avais moi même envisagé de devenir prof, heureusement j’avais entendu parler de cette histoire d’élèves. Je me suis renseigné et j’ai appris avec stupeur qu’une grande majorité d’enseignants (aux alentour de 95 pour 100) font cours à des élèves, ou pour dire les chose plus directement à des enfants, des jeunes, des pré ados et ados. Et pas un ou deux, mais des meutes pouvant aller jusqu’à 30 ou même 40. Le rapport est par trop inégal. Il me semble que ce défaut de communication peut cacher un scandale d’état à savoir que l’éducation nationale envoie sciemment des profs dans des classes où il y a des élèves. Merci de poursuivre votre noble tâche d’information sur ce sujet sensible…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s