Une étude confirme que commencer les cours plus tard permet de se lever moins tôt

budzik_._alarm_clockUne étude publiée cette semaine vient conforter la position de ceux qui, à l’instar de Valérie Pécresse, plaident pour retarder les débuts des cours dans les établissements scolaire. Les résultats indiquent que commencer la journée de classe plus tard permet de se lever moins tôt

Les équipes du Dr Khros-Obios de l’Université de Dortard aux Etats-Unis ont étudié les horaires de cours et de sommeil de plus de 800 adolescents, garçons et filles de 12 à 18 ans. Les conclusions de l’étude sont sans ambiguïté : ceux qui commencent régulièrement plus tard sont ceux qui se lèvent le moins tôt. « Le taux de corrélation est de l’ordre de 85 % » analyse le spécialiste qui constate toutefois un « plafond » lorsque les cours commencent après 11h du matin.

Autres facteurs  « neutralisés »

Les résultats les plus spectaculaires sont obtenus sur le contre-test. « Dans 97 % des cas, les élèves qui commencent les premiers se lèvent avant ceux qui commence plus tard » analyse le Dr Khros-Obios. Pour les besoins de l’étude randomisée, la totalité des autres facteurs ont été « neutralisés » ce qui permet de d’établir un « lien mécanique » entre heure de cours et heure de levé et d’établir une liste de préconisations visant à optimiser le réglage des réveils des adolescents.

En définitive, le principal enseignement de l’enquête tient en une formule. Pour un adolescents, l’heure idéale pour se réveiller le matin est celle qui lui permet de se lever, de se préparer et d’arriver à l‘heure en cours.

Publicités

Après les « gilets jaunes » et les « stylos rouges », les « copies blanches » des élèves mécontents

640px-College_Math_Papers.jpgAprès les « gilets jaunes » des ronds-points et les « stylos rouges » des professeurs, c’est au tour des élèves de se trouver un signe de ralliement. Le mouvement des « copies blanches » entend réunir les enfants en colère et exprimer leur mécontentement.

Fondé sur les réseaux sociaux, le mouvement s’inspire explicitement des mobilisations des adultes. « Les gens ne sont pas contents, même les profs s’y mettent alors pourquoi pas nous ? » s’interroge Anaïs qui a déjà rassemblé plus de 10 élèves de la classe dans le groupe snapchat « les copies blanches de 5e D ». Le point de départ semble être un devoir de mathématiques programmé pour la rentrée mais les revendications se sont depuis élargies à de très nombreuses questions.

Opposition aux stylos rouges des enseignants

Le mouvement affiche sa volonté de rassembler tous les élèves de la maternelle à l’université mais diverses plates formes circulent et les priorités divergent. Si les questions de la réforme du lycée et de ParcourSup dominent chez les plus grands, les élèves de primaire préfèrent insister sur la durée des récréations et le contenu des activités. Certains se placent très clairement dans l’opposition aux enseignants. « Avec les copies blanches, nous voulons empêcher les profs de nous corriger avec leurs stylos rouges. » témoigne Kevin, qui tente péniblement de suivre son année de terminale.

Les modalités d’action font elles aussi débat. Si la proposition de rendre des copies blanches a émergé dès le début, certains ont immédiatement pointé les risques encourus. A la recherche des formes de protestation originale, les participants proposent plutôt de rendre les copies sur des feuilles de couleur ou de rédiger leurs devoirs à l’encre sympathique.

C’est prouvé : Non, l’homéopathie n’a aucun effet sur l’apprentissage des langues étrangères

Homeopatia_lactosa_sacarosa.jpgAlors que, sur le sujet, les polémiques sont légion, l’étude publiée cette semaine devrait clore au moins partiellement le débat. Les résultats démontrent que l’homéopathie n’a absolument aucun effet sur l’apprentissage des langues étrangères.

Pour parvenir à cette conclusion, l’équipe helvetico-belge a respecté un protocole « homéopathie contre placébo » auprès de plus d’un milliers de personnes tentant d’apprendre une langue étrangère. Au cours de l’expérience, des tests ont été menés sur une dizaine de langues  dont l’Anglais, le Français, l’Allemand, l’Italien, le Flamand, l’Espagnol et le Chinois. A l’arrivée les chercheurs ont pu constater que les patients traités avec de l’homéopathie ne présentaient aucune différence avec le groupe témoin.

La publication de cette étude est un coup dur pour les promoteurs de l’homéopathie. Le marché de l’apprentissage des langues représente des millions d’euros par an, inégalement répartis entre secteur public et secteur privé. Avec ces résultats, les adversaires des traitements homéopathiques tiennent un argument plus que solide pour refuser leur reconnaissance par les autorités pédagogiques.

Forts de ce succès, les scientifiques à l’origine de l’étude vont maintenant se penser sur un autre défi médico-pédagogique : la recherche d’un vaccin contre l’échec en mathématiques.

ParcourSup : Les candidats sans formation à la rentrée pourront demander à être affectés à l’Elysée

palais_de_l'Élysée_-_cour_02Faire d’une pierre deux coups, c’est l’ambition de la mesure présentée aujourd’hui par la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche. A la rentrée, les candidats inscrits sur ParcourSup qui n’ont pas trouvé de formation pourront demander à être affectés à l’Elysée.

A l’heure actuelle, plus de 15 000 bacheliers sont encore dans l’attente d’une réponse positive à l’un de leurs vœux dans l’enseignement supérieur. Par ailleurs, le départ programmé d’Alexandre Benalla a libéré un poste au cabinet du Président de la République. Avec cette annonce, Frédérique Vidal espère régler en une seule fois les deux dossiers qui plombent les vacances du gouvernement.

Les missions qui seront confiées aux futurs étudiants de l’Elysée n’ont pas encore été déterminées. D’après certaines sources, proches du chef de l’État, il ne sera probablement pas possible de loger l’ensemble des jeunes dans les locaux du Faubourg Saint-Honoré ni de leur offrir à tous un accès à la salle de sport du palais.

Les premières réponses devraient tomber peu après la rentrée. Dans l’attente, les candidats sont invités à rester à proximité de leur téléphone portable.

Canicule : les autorités recommandent d’éviter de faire travailler les enfants sur les cahiers de vacances

800px-Andernos-les-Bains_beachAlors que la vague de chaleur qui s’abat sur la France semble devoir durer, les autorités renouvellent leurs conseil de prudences. Pour les enfants, elles recommandent en particulier d’éviter de les faire travailler sur les cahiers de vacances. Explications.

« Les températures supérieures à 35°C sont installées durablement » explique L Achaud du Comité de vigilance Climat. « Dans ce contexte, il faut absolument éviter tout ce qui peut faire monter la température ». De ce point de vue, les cahiers de vacances « pour préparer la rentrée » sont particulièrement néfastes. Non seulement le travail demandé risque de faire chauffer le cerveau des enfants, mais ils sont parfaits pour échauffer les esprits si les résultats ne sont pas satisfaisants.

Dans une discrète note d’information, l’Education nationale, on confirme les conseils prodigués par les services de santé : « Au delà d’une certaine température, les neurosciences ne trouvent aucune plus value aux cahiers de vacances ». Par ailleurs, les cahiers ont souvent été édités il y a plusieurs mois et ne sont peut être plus conformes aux modifications de programmes publiées cet été.

Les députés autorisent les écoles à installer des tables et de chaises dans les classes

assemblée_nationale«  Il faut permettre aux enfants d’être bien installés pour bien apprendre ! » Sur la base d’un rapport du député LREM, T. Bienassis, l’Assemblée nationale a voté la possibilité pour les écoles d’installer des tables et des chaises dans les classes.

Le sujet avait été débattu le mois dernier en commission des affaires culturelles. Pour les parlementaires de la majorité à l’origine de la proposition de loi, le constat est sans appel. Les enfants passent jusqu’à 6 heures par jour en classe, ils doivent absoluement bénéficier d’un équipement adapté aux diverses activités scolaires. Après l’audition de plusieurs experts les députés sont arrivés à la conclusion qu’il fallait autoriser les écoles à faire usage de tables et de chaises.

Mission d’évaluation des tables et des chaises

En séance, le ministre de l’éducation nationale a donné un avis favorable au projet, ouvrant la voie à son adoption. Jean-Michel Blanquer a toutefois tenu à préciser que les neurosciences ne donnaient pour l’instant aucune indication sur la pertinence de ce type de mobilier. Le nouveau conseil scientifique de l’éducation nationale pourrait donc être chargé d’une mission d’évaluation de l’utilisation des tables et des chaises avant une éventuellement généralisation.

Le texte doit maintenant être transmis au Sénat. S’il est approuvé par la haute assemblée, les enfants pourraient découvrir les tables et les chaises à la rentrée. Du coté des parlementaires, certains espèrent déjà que leur implication sur le sujet leur permettra de conserver leur siège.

Manuel Valls « réfléchit » à se présenter comme délégué des 4eme D à la rentrée

Manuel_Valls_(29756009164).jpg

Après une riche vie publique en France, quelle carrière pour l’ancien premier ministre ? Manuel Valls a confirmé ce vendredi « réfléchir » à la possibilité de se porter candidat comme délégué de la classe de 4eme D à la rentrée prochaine.

«Ça m’intéresserait de participer au débat sur les appréciations de 4D » a dit Manuel Valls dans un entretien avec quelques amis. Cette déclaration ferait suite à la sollicitation du groupe des élèves hispanisants de la classe. Ils voient dans le député d’Evry un représentant capable de les défendre face aux germanistes dont les parents sont particulièrement influents dans le collège.

Expérience de représentant étudiant à Paris-1

Manuel Valls est actuellement en Espagne mais ses proches ne font aucun lien entre ce voyage – prévu de longue date – et son éventuelle candidature au nom des jeunes hispanisants. On se souvient quand même que l’ancien premier ministre avait déjà fait part de son intérêt pour les 4eme D et peut se prévaloir d’une expérience de représentant étudiant lorsqu’il était à l’Université Paris-1.

«C’est une possibilité, oui. Ça dépend de lui » confirme Alvin à la sortie d’un cours de Maths. Il reste toutefois un obstacle à lever avant une possible candidure : Manuel Valls sera t-il autorisé à passer en 4eme ?