Un professeur de Chimie responsable du pic de pollution

Le nuage de pollution qui touche la France depuis plusieurs jours ne serait que très partiellement dû à la météo et aux particules fines. Le principal responsable serait en fait un professeur de physique-chimie. Explications.

Mercredi dernier, C. Danlair, professeur de physique-chimie près de Versailles prépare ses cours pour ses premières et terminales S. Soucieux de rigueur, il est amené à réaliser lui-même quelques expériences pour s’assurer qu’elles fonctionneront correctement devant les classes.

Pour l’enseignant, il n’y a aucun risque. « Il n’y avait que quelques opérations de combustion à base d’acide cyanhydrique, de vapeurs de benzène et de formaldéhyde. Vraiment pas de quoi faire de mal à une mouche. Alors provoquer un tel nuage… ».

quelques jours plus tard, les faits sont là.

Pourtant, quelques jours plus tard, les faits sont là. La France est perturbée par une pollution massive. En Ile-de-France, la région de résidence du professeur, le seuil d’alerte a été dépassé, les transports en commun sont devenus gratuits et la circulation automobile a été limitée. Des conséquences très importantes que les spécialistes jugent tout à fait imprévisibles.

Le ministère de l’éducation nationale refuse de mettre en cause le professeur. « Le ministre a publié le 14 mars des recommandations aux chefs d’établissement et aux directeurs d’école.  Nous ne faisons aucun lien avec la préparation des cours de M. Danlair ». Un démenti qui a du mal à convaincre.

 il sera obligé de se rendre au lycée en bus

Les associations écologistes sont divisées. Certaines récusent le rôle du chimiste dans la crise en parlant de « fumisterie ». D’autres demandent déjà la création d’une enquête indépendante sur les conséquences écologiques des cours de chimie. L’affaire n’en restera pas là, des parlementaires de tous les groupes se sont engagés à interroger les ministres concernés sur la question.

C’est avec le poids d’une lourde responsabilité que M. Danlair va revenir devant ses élèves. Et pour la journée de lundi, il sera obligé de se rendre au lycée en bus. L’immatriculation de sa voiture est un nombre impair.

Publicités

Une réflexion sur “Un professeur de Chimie responsable du pic de pollution

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s