Evaluation des élèves : « les escaliers ont une lourde responsabilité »

Le ministre de l’Education nationale vient de lancer une grande conférence sur l’évaluation des élèves. L’occasion de revenir sur le rôle d’acteurs trop souvent ignorés : les escaliers.

« La notation « à l’escalier » est une pratique beaucoup plus fréquente qu’on ne le croit » déclare Norbert, escalier et président du GroTEsc (Groupe de Travail des Escaliers). « De très nombreux professeurs ont recours à nos services pour les aider dans leur travail ». Le principe est simple. L’enseignant lance son paquet de copies dans un escalier c’est la marche sur laquelle elles arrivent qui détermine la note.

 « Les escaliers ont une lourde responsabilité »

« Les escaliers ont une lourde responsabilité » explique le président de GroTEsc « Nous devons réagir très vite face aux copies et faire immédiatement les choix pour qu’elles tombent au bon niveau ». Une mission que les intéressés prennent très à cœur. « Nous avons beaucoup de problèmes avec des collègues qui font ce travail alors qu’ils n’ont pas les qualifications requises ». Et Norbert de citer l’exemple d’escaliers de 18 ou de 21 marches qui n’hésitent pourtant pas à se prêter à l’exercice. « A l’arrivée, ce sont les élèves qui en pâtissent, ce n’est pas normal ».

Quand il entend parler de suppression des notes, Norbert est inquiet. Pour lui et ses collègues, ce serait tout simplement synonyme de chômage technique.

Publicités

Une réflexion sur “Evaluation des élèves : « les escaliers ont une lourde responsabilité »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s