Réforme du Bac : Devant la contestation, Blanquer prêt à modifier la signification du sigle « E3C »

Lycée_Vaucanson_ToursLes nouvelles épreuves communes de contrôle continu (E3C) du baccalauréat sont sous le feu des critiques aussi bien des enseignants que des élèves ou des chefs d’établissement. Devant la contestation, Jean-Michel Blanquer s’est dit prêt à faire un pas : modifier la signification du sigle E3C.

Au cours d’un déplacement, le ministre a reconnu qu’il pouvait y avoir des « incompréhensions » sur le sens du sigle E3C «  Dans 99% des cas, tout le monde est d’accord, mais si des doutes persistent, il faut les lever » a admis Jean-Michel Blanquer. « Ce qu’il faut, c’est prendre en compte l’intérêt des élèvesS’il faut faire évoluer les choses, pour que ce soit plus clair nous le ferons

« Épreuves » remplacé par « examen »

En guide se signe d’apaisement, le ministre a donc mis une proposition sur la table : trouver une nouvelle traduction du sigle E3C. « Nous allons voir s’il faut garder un mot, deux, ou peut-être trois » a détaillé Jean-Michel Blanquer. « Épreuves » pourrait par exemple être remplacé par « examen ». La partie « contrôle continu » est plus délicate à toucher mais le « commune » pourrait sans grande difficulté trouver un substitut.

Le comité de suivi de la réforme va être saisi de la question dans les jours qui viennent. Le conseil scientifique de l’éducation nationale aura également son mot à dire. Il devra notamment apporter un éclairage sur l’apport des neurosciences dans la compréhension du sigle E3C.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s