Vacances scolaires : vers des dates variables en fonction de l’enneigement

PisteSkiEntre les contraintes des uns et des autres, les dates des vacances de printemps et de Pâques ont toujours été un casse-tête. A la demande des professionnels du tourisme, elles pourraient désormais dépendre des niveaux d’enneigement.

« Notre objectif est de garantir des séjours de qualité » proclame Sophie Nancier de la confédération des sports d’hiver « Il n’y a rien de pire que de faire du ski sans neige ». Caler les dates de vacances en fonction de l’enneigement permettrait de limiter drastiquement le risque. Toutefois, pour des raisons pratiques, les départs devraient être fixés au minimum avec deux semaines d’avance.

Deux semaines de cours entre sept semaines de vacances

A l’Education nationale le projet n’est pas sans poser quelques problèmes. « En cas de fortes neiges, il faudra quand même assurer un minimum de journées de classes » concède un responsable du ministère. Une séquence de deux semaines de cours entre sept semaines de vacances serait le scénario le plus sérieusement envisagé. « Les jours manquants pourraient tout à fait être récupérés à la fin de l’année scolaire ». Une période où la fréquentation des stations de ski est beaucoup plus limitée.

Le nouveau calendrier doit être officiellement présenté aux syndicats et aux parents d’élèves au début du mois d’avril. Si ce jour là, il parvient à satisfaire tout le monde, il pourrait bien neiger…