Distinction : les palmes académiques attribuées à tous les profs victimes des inondations

PalmesViolettes_DecoA situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Le Ministère de l’Education nationale a annoncé que les palmes académiques allaient être décernées à tous les personnels victimes des inondations.

La décision, totalement inédite, est justifiée par l’importance de la crue et ses conséquences sur les habitants et les établissements scolaires. Les personnels concernés sont invités à se faire connaitre le plus rapidement possible auprès leur inspection académique. Les décorations devraient être remises dès que les eaux se seront retirées et que les nouveaux titulaires des palmes pourront se rendre à la cérémonie à pieds secs.

Mesure de reconnaissance et de prévention

« Ces gens ont rencontré des situations professionnelles ou personnelles particulièrement délicates » justifie G Plonget, responsable des promotions dans l’ordre des palmes académiques, « Leur décerner les palmes est à la fois une forme de reconnaissance et une mesure de prévention ». En effet, en cas de nouvelle crue, les professeurs distingués seront parfaitement équipés pour y faire face. La décoration pourrait d’ailleurs très prochainement trouver sa place dans les plans de prévention des risques.

On ne sait pas encore si les enseignants submergés apprécieront l’attention ministérielle à sa juste valeur. Mais puisque l’été approche, ils pourront au moins s’en servir s’ils partent au bord de la mer.

Publicités

Accident : Une enseignante meurt ensevelie en ouvrant sa messagerie académique

Prof, un métier à risques ? C’est la question que pose un étrange accident survenu avant-hier. Sylvie, professeure des écoles, a été ensevelie en ouvrant sa messagerie académique.

D’après les premiers éléments de l’enquête, le drame s’est produit alors que la victime était en train d’ouvrir sa boite mail professionnelle. Sur place les secours ont retrouvé des morceaux de dizaines de messages provenant de l’inspection, de collègues de l’école et même des extraits de la lettre du ministre adressée aux membres de la communauté éducative. Des traces de diaporamas et de vidéos pourraient expliquer la violence de l’avalanche.

Les services techniques du rectorat ont pu reconstituer une partie du scénario. La boite n’avait pas été ouverte depuis plus de trois mois et de très nombreux messages s’y étaient entassés. La tentative de Sylvie pour consulter sa boite a déstabilisé l’épaisse couche de mails qui s’est déversée sur elle.

« Le problème, c’est le poids de certains mails »

Selon une source proche de l’enquête, il y avait 568 messages non-lus. « En soi ce n’est pas énorme » commente un spécialiste du phénomène, « le problème, c’est le poids de certains mails ». En cette saison, les messageries sont particulièrement fragiles et peuvent être facilement déséquilibrées.

Les autorités renouvèlent leurs conseils de prudence. Le respect de quelques consignes simples permet de réduire les risques. « Il faut vider régulièrement sa boite ou organiser une redirection pour éviter les accumulations » détaille G Toursut de l’observatoire des messageries électroniques. Pour lui, le principal danger réside dans l’inconscience des expéditeurs. « Les vidéos chatons et les diaporamas de blagues peuvent se transformer en véritable menace dès lors qu’ils sont envoyés par mail ! ».