Rémunération : Les profs bientôt autorisés à faire des heures sup’ le dimanche et après 22h

Euros.pngLa proposition est l’alliance parfaite du « travailler plus pour gagner plus » et de la disruption chère à Jean-Michel Blanquer. Pour améliorer la rémunération des enseignants, le ministre de l’éducation nationale va très prochainement les autoriser à effectuer des heures supplémentaire le dimanche et après 22h.

Le mantra « il faut mieux rémunérer les enseignants » pourrait trouver là sa première véritable traduction concrète. « Actuellement, aucun enseignant ne travaille avec ses élèves sur les horaires que nous allons ouvrir aux heures supplémentaires » explique t-on au ministère. A raison de deux heures par semaine, ce sont plus de 10 millions euros qui pourraient venir garnir les porte-monnaies des professeurs volontaires. Une véritable mine d’or qu’il s’agit maintenant d’exploiter.

Heures supplémentaires ouvertes aux professeurs des écoles

Autre avantage du dispositif : la possibilité de toucher toutes les catégories d’enseignants. « Ces heures supplémentaires seront également ouvertes aux professeurs des écoles » précise le communiqué de la rue de Grenelle. Le premier degré, habituel grand oublié des heures supplémentaires y trouverait enfin son compte. Dans le second degré, où les heures supplémentaires existent déjà, le ministère mise sur la disponibilité des enseignants pour assurer le succès de l’opération.

A titre expérimental, les premières « heures sup du dimanche » seront consacrées au dispositif « devoirs faits ». « Les enfants font souvent leurs devoirs du weekend au dernier moment, de cette façon ils pourront bénéficier de l’aide des professeurs » argumente-t-on dans l’entourage du ministre.

Publicités