Portable à l’école : Le Sénat interdit l’utilisation du téléphone dans la rue et aux toilettes

Telephone portable.jpgAprès l’adoption d’une première mouture par l’Assemblée nationale, la loi interdisant le portable à l’école est désormais entre les mains du Sénat. Hier, la haute assemblée a adopté des amendements pour prohiber l’utilisation du téléphone dans la rue et aux toilettes.

Le texte voté au Sénat doit venir remplacer l’interdiction du téléphone « durant toute activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur » inscrite dans la loi depuis 2010. Pour aller plus loin que les députés, les Sénateurs ont voulu encadrer encore un peu plus l’utilisation des appareils de communication par les élèves.

« Toilettes bloquées par des jeunes utilisant leur portable »

« Le chemin de l’école, c’est déjà l’école » s’est ainsi justifié G Durézo, le sénateur LREM à l’origine de l’amendement sur l’interdiction de l’utilisation du portable dans la rue. L’interdiction dans les toilettes, portée par deux autres sénateurs s’appuie sur les des considérations liées à la vie des établissements scolaires. « Les toilettes sont très utilisées par les élèves, ils ne faut pas que ces lieux soient bloqués par des jeunes utilisant leur téléphone portable » écrivent-ils pour motiver leur modification du projet de loi.

Présent lors de la séance, le ministre de l’Education nationale a émis un avis favorable aux deux amendements. Pour lui, les deux amendements présentés par les sénateurs vont dans le sens des préconisations des chercheurs en neurosciences.