Pour compenser les 80km/h, le gouvernement pourrait ajouter quelques jours aux vacances d’été

Panneaux_B14_90_et_C107.jpgPas question de laisser la très impopulaire limitation à 80 km/h gâcher les vacances des français. A titre de compensation, le gouvernement étudie la possibilité de rallonger les vacances d’été de quelques jours.

« Avec les 80 km/h, les vacanciers vont passer plus de temps sur les routes » analyse une note confidentielle rédigée par les services du premier ministre , « pour limiter l’impact de cette évolution, il paraît légitime d’offrir une compensation de sous la forme de d’une durée supplémentaire de congés ». Compte tenu de l’urgence, la note préconise la mise en application de la mesure dès cette année.

Ajouter deux ou trois journées entre le 14 juillet et le 15 août.

La principale difficulté technique est de trouver où placer ces jours de vacances supplémentaires. La rentrée de Septembre est fixée et ne peut plus être déplacée. En pratique, il ne reste plus qu’une possibilité : ajouter deux ou trois journées entre le 14 juillet et le 15 août. « Avec un passage en conseil des ministre avant la mi-juillet, il est possible d’intercaler au moins une date avant le 31 juillet » indique la note en précisant qu’il devra s’agit d’un jour de semaine plutôt que d’un week-end.

Si le gouvernement veut réellement avancer sur le sujet, il devra prendre sa décision dans les jours qui viennent. Edouard Philippe pourrait réunir les ministres concernés le plus rapidement possible. Mais sans dépasser les 80 km/heure.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s