Le prof parti chercher des explications sur ParcourSup n’a toujours pas été retrouvé

ParcourSup.PNGA l’heure qu’il est, l’inquiétude commence sérieusement à monter. M. Lattendu, un professeur, parti chercher des explications sur ParcourSup n’a donné aucunes nouvelles depuis plus de 3 jours.

L’enseignant a été vu pour la dernière fois sortant d’un cours de la terminale ES dont il est professeur principal. D’après les éléments recueillis auprès des élèves, M Lattendu aurait pris l’engagement de se mettre immédiatement en quête d’informations fiables sur le fonctionnement du logiciel ParcourSup. Une expédition dont il n’est pour l’instant pas revenu.

«  Il s’est peut-être perdu dans la documentation technique »

Depuis que l’alerte à été donnée, les secours sont mobilisés. Les équipes spécialisées ont déjà parcouru les principaux site d’informations sur le sujet pour tenter de localiser l’enseignant mais il reste toujours introuvable. «  Il s’est peut-être perdu dans la documentation technique » imagine le capitaine Ouisi qui dirige les recherches. C’est en réalité la dernière hypothèse avant que M. Lattendu ne soit considéré comme définitif perdu.

Les autorités renouvellent leurs conseils de prudence. La recherche d’informations sur ParcourSup est une activité dangereuse qui ne doit jamais être pratiquée sans les équipements de sécurité appropriés.

Publicités

Ministère : JM Blanquer crée un conseil pour réfléchir à la création de conseils pour le conseiller

Conseil_constitutionnel_fr_sallereunion« Conseil scientifique », « conseil des sages », etc., JM Blanquer aime manifestement créer de nouvelles instances dans un univers qui en est pourtant déjà bien pourvu. Pour l’aider dans cette tâche, particulièrement complexe, le ministre de l’Education nationale souhaite installer un nouveau conseil spécialement dédié à la création de Conseils pour le conseiller.

La création de ce « conseil des conseils », répond, d’après la rue de Grenelle à la nécessité de « tirer le meilleur parti des expertises existantes » en matière d’Education. Si la composition de ce nouveau conseil n’est pas encore connue, on sait déjà qu’il aura un champ d’action particulièrement large. Il pourra en effet s’autosaisir de « toute question d’intérêt divers ayant un rapport – ou non – de près ou de loin avec les compétences relevant du ministre de l’Education nationale ».

Ce nouveau « Conseil réflexif supérieur » (CRS) devrait être officiellement installé avant la fin de l’année scolaire. Peut-être se donnera-t-il comme première mission d’étudier la création d’un conseil destiné à lutter contre la prolifération des conseils.

5 trucs du boulot de prof qui risquent de ne pas de changer en 2018, on est désolés

  1. feudartifice.jpgles copies : Vous en aviez en 2017, vous en aurez en 2018, d’ailleurs vous n’avez pas encore terminé de corriger celles de l’année dernière.
  2. le café à la récré. On l’attend avec l’impatience pendant deux heures et quand on le boit se souvient enfin pourquoi on le trouve si mauvais.
  3. le collègue pénible. Il va vous sauter dessus dès la rentrée pour vous souhaiter une bonne année « et surtout la santé ». Il vous agace depuis que vous travaillez avec lui et ça risque bien de continuer en 2018. Et même si vous mutez, vous en rencontrerez un autre.
  4. le lundi matin. On y peut rien. Après le week-end, il y a le lundi matin. On sait, c’est dur, mais c’est comme ça.
  5. les critiques des gens qui pensent que vous ne foutez rien. C’est vrai quoi ! 15 heures par semaine et 6 mois de congés par ans, vous avez bien de la chance d’avoir un job pareil !