Terrorisme : Marine Le Pen exige l’expulsion des œuvres étrangères du musée du Louvre

musée_du_Louvre_(4750261198).jpg

C’est le nouveau cheval de bataille enfourché par le Front national après l’attentat du Caroussel du Louvre. Au nom de la « préférence nationale », Marine Le Pen exige l’expulsion de toutes les œuvres étrangères du musée du Louvre.

En meeting hier soir à Lyon, la présidente du Front national s’en est prise aux collections du plus grand musée du monde accusées de d’être « à la solde du comopolitisme ». « Si les étrangers viennent en France, ce n’est pas pour voir des œuvres étrangères » a-t-elle martelé devant une centaine de supporters survoltés. Pour elle, le vrai patriotisme constituerait à réserver le Louvre aux œuvres françaises ou « entrées légalement en France ». Une exception destinée à ne pas laisser filer la Joconde, apportée d’Italie par Léonard de Vinci.

Momies reconduites à la frontière

En pratique, la proposition de Marine Le Pen pourrait se heurter aux règles en vigueur. La plupart des œuvres majeures présentées au Louvre sont originaires de l’Union Européenne, peintures  Italiennes et sculptures grecques  en tête. Pour les momies égyptiennes en revanche, des mesures de reconduites à la frontière pourraient être prononcées si le Font national arrivait aux responsabilités.

Perfide, l’Angleterre espère déjà tirer profit des projets de Marine Le Pen. Malgré le Brexit, un responsable du British Museum a proposé d’offrir l’asile aux œuvres expulsées du musée du Louvre.♦

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s