Alerte virus : Si vous recevez un courrier intitulé « bulletin scolaire », surtout ne l’ouvrez pas !

AttentionAttention – Attention – Attention.

Si vous recevez un courrier intitulé « bulletin scolaire », surtout ne l’ouvrez pas, c’est un virus.

L’information a été confirmée par Microsoft, McAfee, l’Éducation nationale, les parents de votre copine et la boulangère en face de l’école.

Le virus « bulletin scolaire » est l’un des plus destructeurs jamais identifié. Il donne l’impression d’être envoyé par un établissement scolaire et se répand à la fin de chaque trimestre dans toutes les familles qui ont des enfants à l’école.

Si vous ouvrez le courrier, le virus peut immédiatement

  • Faire disparaitre votre argent de poche
  • Supprimer les sorties avec vos amis
  • Éteindre votre console de jeu ou votre ordinateur
  • Annuler votre forfait de téléphone portable
  • Faire rougir vos fesses ou vos joues
  • D’autres effets encore pires

Il existe plusieurs variantes du virus dont certaines sont très rares et totalement incontrôlables. Les spécialistes de sécurité informatique signalent particulièrement la version « orientation » dont les conséquences peuvent être énormes. Le virus est très vicieux. Pour pouvoir se propager plus facilement, « bulletin scolaire » se présente parfois sous l’apparence d’un document de félicitations.

Compte tenu du danger que représente ce virus, la police et EdukActus recommandent de faire circuler ce message le plus largement possible. SVP, partagez cette page avec tous vos contacts sur Facebook et Twitter.

Publicités

2 réflexions sur “Alerte virus : Si vous recevez un courrier intitulé « bulletin scolaire », surtout ne l’ouvrez pas !

  1. Ceci est une confession :
    J’ai sévi comme corbeau et j’ai, pendant de longues années, diffusé autour de moi des « bulletins scolaires ». D’ailleurs, à l’approche de Noël, ce sentiment impérieux et oppressant et vital, de nouveau, s’élève dans ma psyché et chaque soir j’ai de plus en plus de mal à me retenir de saisir mon stylo rouge, de plus en plus de mal à lutter contre le besoin de m’emparer d’une feuille, d’inscrire le nom de Kévin et de libérer à grandes phrases assassines tous les turpitudes qu’il m’a inspiré au long de ce long, très long, interminable trimestre de quatre mois.
    Heureusement, j’ai un sauveur qui veille sur moi. Mon Inspecteur qui m’a d’abord confisqué toutes les notes sur 20 dont je faisais un usage immodéré (plusieurs fois par jour !). Le sevrage a été long et progressif : d’abord 5 lettres A, B, C, D, E et F seulement et quand j’ai recommencé à m’en servir plus de 2 fois par jour, une nouvelle étape dans la diète a été franchie. L’Inspecteur d’Académie a bien voulu se pencher sur moi et ne m’a plus laissé que 4 mots : acquis, en cours d’acquisition, à renforcer, non acquis. Pendant quelques temps je me suis tenu tranquille, mais à nouveau une rechute, j’ai recommencé, plusieurs fois par mois, puis par semaine et enfin par jour. A ce moment, le ministre lui même m’est apparu, son aura scintillante m’a tout confisqué ou presque, je n’ai plus le droit qu’à 3 émoticons et maintenant je tremble car de nouveau je les sens qui se précipitent dans mon encre…
    Tous les jours, au réveil, je me prosterne vers Bercy pour qu’enfin la Direction des Pensions m’accorde le droit de toucher enfin au Saint Graal de la retraite…
    Mais hélas, rien ne vient et reprenant mon déambulateur, je claudique depuis l’EPAD jusqu’à ma classe pour une nouvelle journée de classe, d’APC ou de NAP.

  2. Effectivement Alain, votre cas est poignant. Vous êtes atteint d’une forme grave de fétichisme de la note, qui, à terme, pourrait vous conduire à oublier que vous pouvez, même avec Kevin, faire usage des nuances du langage articulé pour évaluer ses progrès. Je crains que la science ne soit impuissante et que ce type de pathologie ne relève, comme vous le remarquez avec lucidité, de la médecine palliative, donc de la Direction des Pensions.
    Courage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s