Trucage : M. Mégot admet avoir trafiqué la moyenne d’EPS de Kévin

StadeLes 6 mises en examens dans l’affaire des matchs truqués de la ligue 2 ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Aujourd’hui, c’est M. Mégot, professeur d’EPS qui admet avoir trafiqué la moyenne de Kevin.

Sans une vérification de routine la manipulation serait probablement passée inaperçue. « En refaisant les calculs, j’ai remarqué que ça ne collait pas » raconte. M. Tableur le professeur principal de la classe. Ce simple contrôle a permis de mettre à jour tout un système destiné à modifier la moyenne de Kevin. L’écart entre la moyenne réelle et celle portée sur le bulletin aurait pu aller jusqu’à deux points.

« A ce niveau on peut parler de professionnalisme »

« C’était très bien organisé » explique G. Touvu de la brigade des évaluations « A ce niveau on peut parler de professionnalisme ». Des investigations ont été lancées pour détecter d’éventuelles d’autres opérations du même genre.

Devant les preuves accablantes M. Mégot reconnu les faits. Les devoirs « facultatifs » qui permettaient de modifier la moyenne ont été supprimés. Le conseil de classe pourra donc se prononcer sur les véritables résultats. « Au final, n’y aura aucune conséquence » se réjouit M. Tableur. Un soulagement pour tous cas l’affaire aurait jeté le discrédit sur l’ensemble des notes de Kevin.

Abrogation : Nicolas Sarkozy promet de supprimer les cours de Maths

Meeting_Sarkozy_à_Le_Raincy,_photo_F._Loock_(7)A ce rythme, l’ancien président de la République pourra bientôt mériter le surnom d’ « abrogator ». En meeting à Nancy pour la présidence de l’UMP Nicolas Sarkozy a promis de supprimer les cours de mathématiques.

Au cours d’un discours largement improvisé, le candidat s’en est pris violemment à l’enseignement de la discipline. « On abrutit notre jeunesse avec des formules incompréhensibles ! ».  « Si ça peut vous faire plaisir, je supprimerai les cours de Maths » a-t-il déclaré devant des jeunes militants surexcités. L’annonce – totalement inattendue – ne figurait pas dans le texte envoyé à la presse.

  « Après l’affaire Bygmalion, ce n’est peut-être pas une bonne idée »

 La proposition n’a pas manqué de faire réagir les autre candidats à la présidence de l’UMP. Dans la surenchère, Hervé Mariton propose de supprimer l’ensemble des cours de Sciences. Bruno Le Maire se montre plus reversé. « Après l’affaire Bygmalion, ce n’est peut-être pas une bonne idée » estime l’ancien ministre.

Les lycéens présents au meeting s’affichent déjà comme de fervents partisans de la mesure. « On a justement un devoir demain, il faut agir et vite » déclare Lionel, en 1ere ES. « Sans le cours de Maths, je termine à 15h le jeudi » abonde Chantal. Un peu optimiste peut-être. Même s’il est élu président de l’UMP, Nicolas Sarkozy ne pourra pas mettre ses projets en œuvre avant 2017.

Géographie : le ministère serait parvenu à localiser la Seine-Saint-Denis

L’annonce de 500 postes d’enseignants et d’autres mesures en faveur de Seine-Saint-DenisDépartement_de_la_Seine-Saint-Denis a bien failli tomber dans un trou noir. Jusqu’à une date récente le ministère de l’Education nationale était incapable de localiser le département. Explications. « On en avait tous entendu parler » raconte Bernard Céhou responsable des déplacements ministériels « mais personne n’arrivait de le situer avec précision ». Les rumeurs les plus folle circulait sur cette « terra incognita ». Certains prétendaient qu’elle était habitée par des peuplades hostiles. D’autres imaginaient que les circulaires du ministère n’y arrivaient jamais. Les fonctionnaires qui y étaient envoyés en mission préféraient souvent repartir en province sans rien évoquer de ce qu’ils avaient vu.

« Des éclaireurs ont été envoyés jusqu’au bout de la ligne 7 »

A son arrivée rue de Grenelle, Najat Vallaud-Belkacem a voulu éclaircir le mystère. La ministre a chargé une équipe de cadres du système éducatif d’aller explorer la banlieue Nord-Est. « L’expédition a été préparée pendant plus d’un mois » explique le recteur Deloin « Des éclaireurs ont été envoyés jusqu’au bout de la ligne 7 et même sur le RER ». Au moment ou le robot Philae se posait sur la comète, les représentants du ministère découvraient la Seine-Saint-Denis. « Il faudra encore du temps pour analyser toutes les informations recueillies » précise M. Lointain. Toutefois, d’après les premiers éléments, il y aurait des élèves et des enseignants en Seine-Saint-Denis. Peut-être de quoi expliquer les annonces de la ministre.

Copier/coller : la mascotte de l’Euro 2016 serait un plagiat de petit garçon

Euro2016Plus de deux ans avant de commencer l’Euro 2016 doit déjà affronter son premier scandale. La mascotte de la compétition pourrait n’être que le copier/coller d’un petit garçon.

L’accusation émane professeur des écoles de la région de Bordeaux. Pour G. Copiet, le plagiat ne fait aucun doute. « En voyant la mascotte, j’ai tout de suite reconnu un petit garçon. » La ressemblance avec les élèves de sa classe et trop flagrante pour être le fruit du hasard. « Si on regarde dans le détail, on retrouve exactement les mêmes éléments » insiste l’enseignant. Des bras, des jambes, une tête et un ballon de foot, autant de similitudes troublante entre la mascotte et un petit garçon.

« Au moins Footix, on ne savait pas ce que c’était ! »

La polémique est largement relayée sur les réseaux sociaux. . « C’est pas avec ça qu’on va gagner » s’inquiète balonron. . « Au moins Footix, on ne savait pas ce que c’était ! » s’exclame So-Fout qui se souvient de la mascotte de la coupe du monde de 1998. « Pourquoi pas une petite fille tant qu’on est ? » s’interroge Zizou2001.

A l’UEFA ont tente de dégonfler l’affaire. « Nous n’avons aucune raison de penser que notre mascotte puisse être un petit garçon » déclare le chargé de communication de la fédération Pour les instances du Foot, il n’y a ni plagiat, ni copier/collier. « Il peut y avoir des ressemblances, mais il s’agit bien d’une œuvre originale. ». En attendant d’en avoir le cœur net, l’objet indéterminé doit encore trouver son nom. Pour ça, le vote est ouvert sur le site de l’UEFA.

Le tigre de Seine-et-Marne pourrait être un adolescent déguisé en panda

 Près de 200 gendarmes et un hélicoptère ont été mobilisés sans résultat à la recherche du « tigre de Seine-et-Marne ». En réalité, le félin pourrait s’avérer être un adolescent déguisé en Panda.

Le communiqué de la préfecture est sans ambigüité. « Après une expertise menée par l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) avec le concours du Parc des Félins, la présence d’un animal de l’espèce Tigre s’avère désormais exclue ». Mais la nature réelle de l’animal qui rode autour de Montévrain reste à déterminer.

« Nous savons que certains adolescents aiment porter des vêtements de type « Panda » » explique le commandant Plantigrade de la brigade de recherche. La ressemblance entre ces vêtements et un authentique félin pourrait avoir entrainé une confusion. « L’animal a été aperçu près de l’autoroute A4. On voit régulièrement des jeunes gens dans cette zone » ajoute le gendarme à l’appui de l’hypothèse.

« La plupart des adolescents ne sont pas dangereux »

Pour l’heure, la gendarmerie se veut rassurante. « La plupart des adolescents ne sont pas dangereux ». Toutefois, en l’absence de certitudes, les autorités continuent d’inviter à la plus grande prudence. Un appel à témoignage pourrait être lancé auprès des établissements scolaires. Il s’agirait alors de savoir si un élève habituellement habillé en Panda a été signalé absent ces derniers jours. Une piste que la préfecture se refuse encore à qualifier de « sérieuse ».

J-L Mélenchon accuse Candy Crunch de saper le travail des médecins scolaires

Déjà en manque cruel d’effectifs, les médecins scolaires ont peut-être aussi à faire face à un adversaire aussi sournois que puissant. Dans une interview, Jean-Luc Mélenchon accuse le jeu Candy Crunch de saper leur travail de prévention.

Selon l’ex-président du Parti de Gauche, le jeu Facebook est un véritable danger pour la santé des enfants. Il voit dans Candy Crunch, « De la promo intensive pour ces saloperies de sucreries ». « Face à cette propagande, les médecins scolaires ne peuvent pas lutter » ajoute le député européen avant de rappeler les risques liés à la consommation excessive de bonbons et autres friandises sucrées.

« Ces gens-là se frottent les mains ! »

Également, dans viseur, les dentistes et les diététiciens. « Ces gens-là se frottent les mains ! » dénonce Jean-Luc Mélenchon. « Ils sont de mèche, c’est certain. » citant l’exemple d’un praticien qui envoie régulièrement des invitations Candy Crunch à ses amis et patients. Le parlementaire européen accuse le gouvernement de ne rien mettre en œuvre pour lutter contre le fléau.

L’ex-candidat à la présidentielle envisage de déposer une résolution devant le parlement européen. Il souhaite mieux contrôler les jeux sociaux présentant des risques sanitaires. A l’inverse, il veut promouvoir ceux qui vont dans le sens d’une meilleure hygiène. Peut-être bientôt des messages Facebook pour inviter à partager sa bosse à dents.

Sciences : le robot Philae découvre des traces du devoir de Maths de Kevin

Philae_over_a_comet_(crop)Au centre spatial européen, les informations ont fait l’effet d’une bombe. Le robot Philae ,en mission sur la comète Tchouri, vient de découvrir des traces du devoir de mathématiques que Kevin devait rendre la semaine dernière.

« Nous allons peut-être pouvoir percer l’un des plus grands mystères de l’Univers » s’enthousiasme G Létrouvé. Jusque là, aucune hypothèse scientifique ne permettait d’expliquer de façon crédible la disparition du devoir de Kevin. « J’étais sur le point de renoncer » raconte le son professeur de mathématiques « à chaque fois, son devoir disparaissait entre son domicile et la salle de classe ». Des phénomènes comparables se produisent pour les devoirs de français, de physique et même d’histoire-géographie sans plus de raison apparente.

trou noir miniature dans le cartable du jeune homme.

Les données transmises par Philae viennent finalement confirmer la thèse que Kevin a toujours soutenue. « Bien sûr que je l’avais fait » explique t-il « mais au moment de le rendre impossible de retrouver ma copie ! ». Les plus téméraires allaient jusqu’à évoquer la présence d’un trou noir miniature dans le cartable du jeune homme.

L’analyse des premiers éléments indique qu’il s’agit d’une partie de l’exercice 2. Les ingénieurs du CNES espèrent disposer d’assez d’énergie pour reconstituer l’ensemble du travail. Restera ensuite à comprendre comment ce devoir de Maths a pu se retrouver à plus de 500 millions de kilomètres de la Terre.