Mise en examen : des milliers de jeunes bientôt libérés

PrisonL’opposition ne manquera pas d’y voir une nouvelle preuve du « laxisme » du gouvernement. Des milliers de jeunes mis en examen cette année vont très bientôt être libérés.

Une premier vague, d’environ 300.000 mis en examens est prévu pour le vendredi 5 juillet. L’an dernier, lors d’une opération comparable 87% des mis en examen avaient été libérés avec succès. Ces jeunes avaient été mis en cause pour des baccalauréats généraux, technologiques ou professionnels. Une deuxième vague entre le mardi 8 et jeudi 10 juillet concernera les jeunes impliqué dans l’affaire du brevet des collèges. Des protagonistes des dossiers CAP et BTS pourraient également être libérés.

Au total ce sont plusieurs centaines de milliers de jeunes qui vont se retrouver en liberté après avoir été mis en examen. Bien que le phénomène ne soit pas médiatisé il semble se répéter régulièrement.

L’ampleur de la décision oblige les autorités à se justifier. « Nous ne pouvons pas garder ces jeunes en détention plus longtemps, ils ont satisfaits à toutes les obligations légales pour être libérés » déclare, embarrassé,  le chef du bureau des examens. La véritable raison pourrait être beaucoup plus prosaïque. A l’approche des vacances, l’Education nationale risque de se trouver en pénurie de personnels pour assurer la surveillance.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s