Marine Le Pen demande l’interdiction des langues étrangères à l’école

Dans la foulée de la circulaire du maire FN du 7e secteur de Marseille, Marine Le Pen demande maintenant l’interdiction de l’usage des langues étrangères à l’école.

Au cours d’une conférence, la présidente du Front national, s’en est pris violement à des pratiques qu’elle juge « inacceptables ». « Tous les jours des professeurs s’adressent aux élèves dans une autre langue que le français parfois pendant des heures entières » déclare la députée européenne.

« Le gouvernement ne fait rien pour lutter contre cette invasion »

D’après des statistiques publiées par le ministère lui-même la quasi-totalité des élèves de collège et de lycée auraient été confrontés à des enseignants parlant une langue étrangère. L’école primaire ne serait pas épargnée. Sous couvert d’anonymat, un cadre de l’Education nationale reconnait que ces chiffres n’ont rien de surprenants. Ils seraient même le fruit d’une politique menée de longue date.

Marine Le Pen voit dans le phénomène une preuve d’une « capitulation ». « Le gouvernement ne fait rien pour lutter contre cette invasion des langues étrangères » accuse-t-elle. L’ancienne candidate à l’élection présidentielle préconise de retirer la nationalité française aux professeurs bilingues. Un sondage réalisé par un hebdomadaire indique que 67% des internautes seraient favorables à cette mesure.

Publicités