Evaluation des élèves : « les escaliers ont une lourde responsabilité »

Le ministre de l’Education nationale vient de lancer une grande conférence sur l’évaluation des élèves. L’occasion de revenir sur le rôle d’acteurs trop souvent ignorés : les escaliers.

« La notation « à l’escalier » est une pratique beaucoup plus fréquente qu’on ne le croit » déclare Norbert, escalier et président du GroTEsc (Groupe de Travail des Escaliers). « De très nombreux professeurs ont recours à nos services pour les aider dans leur travail ». Le principe est simple. L’enseignant lance son paquet de copies dans un escalier c’est la marche sur laquelle elles arrivent qui détermine la note.

 « Les escaliers ont une lourde responsabilité »

« Les escaliers ont une lourde responsabilité » explique le président de GroTEsc « Nous devons réagir très vite face aux copies et faire immédiatement les choix pour qu’elles tombent au bon niveau ». Une mission que les intéressés prennent très à cœur. « Nous avons beaucoup de problèmes avec des collègues qui font ce travail alors qu’ils n’ont pas les qualifications requises ». Et Norbert de citer l’exemple d’escaliers de 18 ou de 21 marches qui n’hésitent pourtant pas à se prêter à l’exercice. « A l’arrivée, ce sont les élèves qui en pâtissent, ce n’est pas normal ».

Quand il entend parler de suppression des notes, Norbert est inquiet. Pour lui et ses collègues, ce serait tout simplement synonyme de chômage technique.

Football : les épreuves du brevet pourraient être décalées en cas de victoire de l’équipe de France

Difficile de regarder un match à 22h quand on a un examen le lendemain. C’est le cruel dilemme des candidats au diplôme national du Brevet. Pour permettre aux collégiens de profiter de la fête, les épreuves pourraient être décalées d’une demi-journée.

Le match France-Equateur est prévu pour se dérouler à partir de 22h00 heure française au Stade Maracanã, Rio de Janeiro. Il sera retransmis en direct sur TF1. Les épreuves du Brevet doivent s’étaler sur 3 demi-journées. Le jeudi 26 juin au matin pour le français, le jeudi après-midi pour les mathématiques et le vendredi matin l’Histoire-géographie-éducation civique. L’aménagement le plus simple consisterait commencer le jeudi après-midi et à continuer vendredi toute la journée.

« Les organisateurs de la coupe du monde auraient dû penser aux élèves »

« Ce serait vraiment génial » s’enthousiasme candidat « Ça permettrait de regarder le match et même de faire la fête sans s’inquiéter pour le brevet ». Pour un parent d’élèves, la question aurait dû être traitée en amont. « Les organisateurs de la coupe du monde auraient dû penser aux élèves. Ils aurait au moins pu mettre le match à 17h ». Même les collégiens qui n’ont pas d’intérêt pour le football se déclarent satisfaits par la perspective d’une grasse matinée supplémentaire.

L’hypothèse du report des épreuves ne fait pas que des heureux. Les chefs d’établissements chargés de l’organisation se montrent très réservés. D’autant plus qu’ils n’ont aucune information officielle à ce sujet.