Victoire de la France : Pour fêter ça B. Hamon accorde 2 pts de plus à tous les candidats au Bac

Voilà certainement de quoi calmer la colère des lycéens après les sujets tombés au baccalauréat cette semaine. Pour célébrer la victoire (5-2) de l’équipe de France de foot, le ministre de l’Education nationale accorde 2 points de plus à tous les candidats.

Le communiqué est tombé quelques instants après la fin de la rencontre France-Suisse. Le ministère précise que le bonus concernera l’ensemble des séries du baccalauréat, général, technologique et professionnel. Les candidats se verront ajouter deux points à la moyenne générale de leurs notes.

On savait le ministre fan de football. Cette décision sans précédent en est une étonnante confirmation.

« La récompense pourra éventuellement être augmentée si la France poursuit son parcours en coupe du monde » précise le chargé de communication. Les candidats aux autres examens comme le CAP et le Brevet des collèges devraient également en bénéficier.

Dès l’annonce de la nouvelle, les tweets de satisfactions et de remerciement se sont multipliés. La cote de popularité de Benoît Hamon semble désormais indexée sur le nombre de buts de l’équipe de France.

Publicités

Les rédacteurs du sujet de Maths du Bac S sollicités pour analyser la comptabilité de Bygmalion

L’Education nationale au secours de la justice. C’est le sens de la requête adressée aujourd’hui par le parquet général de Paris dans le cadre de l’affaire Bygmalion.

Le sujet de Mathématiques proposé aux élèves de la série S était particulièrement complexe. Une véritable aubaine pour les enquêteurs travaillant sur la comptabilité de Bygmalion. « Nous sommes à la recherche d’experts pour nous aider à débrouiller tous ces chiffres » explique le commissaire Toufôt « l’auteur de ce sujet est certainement la personne qu’il nous faut ! »

Le ministère de l’Education nationale se dit « ouvert » à une collaboration avec la justice mais tient à préserver l’anonymat de l’enseignant. « Nous avons déjà reçu des menaces le concernant » affirme le sous-directeur du baccalauréat « il est de notre devoir s’assurer sa sécurité ». Le Parquet propose de lui accorder un statut comparable à celui des « repentis » dans les enquêtes criminelles.

Jean-François Copé se déclare « profondément choqué »

Jérôme Lavrilleux, l’ancien directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy espère que l’assistance du mathématicien permettra de confirmer ses dires. Mis en cause, Jean-François Copé se déclare « profondément choqué » par le sujet de Mathématiques. Il considère que le recours à l’Education nationale est une preuve d’incurie de la Ministre de la justice et demande la démission de Christiane Taubira.

L’ancien président de la République, lui, se refuse toujours à évoquer l’affaire Bygmalion. Une façon de faire oublier son modeste 8/20 en mathématiques au baccalauréat.