Municipales : L’école bloquée lundi matin par la durée du dépouillement

ImageWeek-end prolongé pour les élèves de l’école Pablo Neruda de Marmande. Ce lundi matin, le dépouillement du deuxième tour de l’élection municipale n’était pas terminé à l’heure de rentrer en classe.

Malgré la présence de 3 listes, rien ne laissait présager un tel scénario. Même avec un taux de participation de 61%, le dépouillement n’aurait jamais du dépasser deux heures. C’est un incroyable concours de circonstances qui a provoqué cette situation inédite.

Maurice Toufau, président du bureau raconte le début de soirée. « Le premier problème, ça a été de retrouver la 2e clé de l’urne. J’en avais une mais l’autre avait été remise à un représentant d’une autre liste qui avait complètement oublié. » La vérification du nombre de votant a également été fastidieuse. « On a compté 5 fois, à chaque fois il y avait une erreur. A la 6e c’est tombé juste, mais les scrutateurs étaient rentrés chez eux ». Il a fallu leur téléphoner individuellement pour qu’ils reviennent. Le décompte n’a véritablement commencé que vers 20h.

la préfecture n’a trouvé aucun argument pour invalider ces votes.

Comme partout, la taille des bulletins de vote a été un problème. Mais dans ce bureau, les électeurs ont fait preuve d’une certaine inventivité qui a considérablement rallongé le dépouillement. Plus d’une heure trente de débat ont été nécessaires pour savoir si un bulletin plié en 16 pouvait être valable. Le code électoral est muet sur la question. D’autres méthodes, plus originales, ont également demandé de longs échanges. On a décompté une dizaine d’avions, six cocottes, trois grues et même un pingouin !
Le président du club municipal d’origami, candidat sur l’une des listes a pu attester de qualité des pliages, tous réalisés en laissant les bulletins intacts. La cellule juridique de la préfecture, mobilisée toute la nuit, n’a trouvé aucun argument pour invalider ces votes.

A la fin du premier décompte, il n’y avait que 2 voix d’écart entre les listes arrivées en tête. M. Pagagné arrivé en 2e position a exigé une vérification. Ce dernier comptage n’a été terminé que ce matin vers 7h45. Le temps de tout récapituler et de signer les documents, les premiers élèves arrivaient à l’école.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s